General

Congo-Brazzaville : la mémoire photographique du pays au salon africain du livre parisien

September 28, 2021

D’après le journal de l’Afrique, les photographies de Maurice Pellosh ont été présentées au sein de la mairie du sixième arrondissement de la capitale française, le temps d’un salon.

Les photographies congolaises au salon du livre 

Dès leur arrivée, les visiteurs ont dû passer par le passage studio de fortune qui se trouve à l’entrée du Salon du livre africain qui a lieu dans la capitale française du 24 au 26 septembre prochain.

La diversification du salon du livre, qui est une initiative d’Emmanuèle Béthery, a permis la participation de la photographie. Toutefois, pas d’une façon aléatoire. En effet, selon Pellosh, les photographies exposées sont uniquement de celle développée à partir de négatifs de Maurice Bidilou qui sont à peine exploitables.

Suite à un travail qui est marquant, les deux passionnés de la photographie ont pu faire ressortir près de 10 mille négatifs de tous les tiroirs de la maison, de tous les recoins, dessous d’armoires, caisses, ainsi que des dizaines de boîtes Kodak cartonnées jaune et rouge, dans la majorité datée approximativement et rongée par les souris

Un trésor véritable 

Durant cette exposition photographique, toute la vie professionnelle de l’artiste Pellosh se déroulait. Plusieurs visages, de personnes de tous les âges, enfants, femmes et hommes de toute la société ponténégrine et de toutes lesprofessions, qui voulaient autrefois, se faire tirer le portrait, prouvant la réussite de l’entreprise qui se trouve dans les deux Congo.

Cette exposition constituait une lecture différemment en noir et blanc, qui est proposée aux personnes visitant le salon dans le cadre de la découverte de la richesse culturelle africaine.

You Might Also Like