Congo-Brazzaville : le Directeur du Cabinet du chef d’Etat barricade la résidence présidentielle

Congo-Brazzaville : le Directeur du Cabinet du chef d’Etat barricade la résidence présidentielle

En cette période de nouvelle vague d’expansion de la maladie virale du Coronavirus dans les deux Congo, le dicton Aide-toi et le ciel t’aidera, n’a jamais été aussi vrai. En effet, dans cette période où chacun est tenu à respecter les différentes mesures sanitaires afin de se préserver de la maladie virale, les citoyens congolais essayent de créer autour d’eux des conditions de se prémunir de toute contamination du Coronavirus. Le 20 octobre, le directeur du Cabinet du chef de l’Etat et ministre d’État, Florent Ntsiba a annoncé la décision de renforcer les mesures de prévention de l’épidémie de Covid-19 au sein des services techniques et administratifs du président congolais. 

La résidence présidentielle est barricadée

Cette décision, annoncée par le directeur Florent Ntsiba, n’en déplaise à plusieurs citoyens qui sont déjà réfractaires à la vaccination. Selon les responsables de la lutte contre la propagation de la maladie virale, ces personnes adoptent une attitude qui dénote d’une réelle irresponsabilité. Les différentes mesures mises en place dans des endroits où l’accès en temps ordinaire est déjà soumis à un filtre, devront convaincre ces personnes que la menace est très bien réelle.

Suite à cette nouvelle situation, le ministre d’État assure qu’il est important que tous les médias du pays partagent cette note de service afin de diffuser l’information à large échelle, tout en révélant les sous-entendus. En effet, plusieurs études sérieuses affirment la prolifération du variant Delta, dans la région de l’Afrique centrale. Ce variant est connu comme étant l’un des variants les plus contagieux.

Lutter contre la nouvelle vague de Covid-19

Selon les médias, la menace du Coronavirus est là et la pandémie s’installe de plus en plus dans la société congolaise.

C’est pour cette raison qu’il s’agit d’un devoir de santé publique et civique pour d’y faire face à cette nouvelle vague, et ce, en respectant les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement pour lutter contre la pandémie.

D’après les experts scientifiques, une contamination à grande échelle du Coronavirus, constituerait une véritable catastrophe, surtout qu’on sait qu’au niveau des pays développés leur système de santé a été submergé lors des pics de la maladie. Au niveau de ces pays, les morts se comptent en plusieurs centaines au point que les différents services funéraires ont été débordés.

Découvrez la situation du Congo face au Coronavirus en consultant ce site web.