Congo-Brazzaville : le directeur général souhaite ouvrir le capital de l’entreprise de télécommunication publique aux privés

Congo-Brazzaville : le directeur général souhaite ouvrir le capital de l’entreprise de télécommunication publique aux privés

Yves Castanou, le nouveau directeur général de Congo Telecom, qui est engagé dans la mise en place de son plan stratégique nommé Transform, est à la recherche des financements afin d’apporter des changements au niveau du visage de l’entreprise de télécommunication congolaise, l’opérateur historique au niveau des deux Congo. Pour ce faire, le directeur devrait assurer l’ouverture du capital de Congo Télécom aux financements d’investisseurs privés. 

La nouvelle stratégie pour le développement du Congo Télécom 

Yves Castanou, le directeur général de l’entreprise de télécommunication publique, a insisté à dévoiler ses intentions à Léon Juste Ibombo, le ministre des Télécommunications, des Postes et de l’Économie numérique, qui a effectué une visite au niveau des locaux de l’entreprise se trouvant au centre ville de la capitale congolaise.

Le haut-responsable au Congo Télécom a affirmé que son équipe travaille afin de tisser des collaborations en assurant que l’opérateur historique du pays souhaite avoir des partenaires qui devront soutenir le développement de ce secteur.

Pour ce faire, l’entreprise a dû discuter avec le ministre de Télécommunication afin de trouver des solutions pour permettre l’ouverture du capital du Congo Telecom pour des acteurs privés nationaux afin d’améliorer la performance du secteur dans le pays.

Il est important de mentionner que la vision du directeur est de faire de cette entreprise nationale, l’un des premiers opérateurs de télécommunication dans la région.

Le directeur du Congo Telecom a aussi expliqué que l’entreprise a beaucoup à faire, vu que ses clients se plaignent encore de problèmes de télécommunication. Par ailleurs, il a affirmé que cette stratégie ne peut se mettre en place si l’entreprise publique n’est pas soutenue par les institutions bancaires.

Le Congo Telecom améliore ses conditions de travail

Pour sa part, le ministre de Télécommunications et des Postes a affirmé qu’afin d’avoir des ressources humaines ayant de l’expérience et pouvant conquérir les marchés dans un domaine concurrentiel, il est important que les conditions de travail soient améliorées. Le ministre s’est réjoui que ce soit le cas pour l’entreprise congolaise. En effet, les techniciens travaillant au sein de l’entreprise publique, sont à pied d’œuvre afin de doter l’entreprise nationale d’infrastructures performantes et solides entre les lignes de Ouesso jusqu’au Pointe-Noire.

Découvrez la nouvelle stratégie de Congo Telecom en consultant ce site web.