General

Congo-Brazzaville : le pays vise son indépendance énergétique

June 7, 2021

Selon les dernières actualités partagées par le journal de l’Afrique, le Congo-Brazzaville compte dégager d’importantes quantités excédentaires d’électricité pour lesquelles le pays devra trouver des débouchés à l’exportation. Cette information a été annoncée par Serge Blaise Zoniaba, le ministre de l’énergie et de l’hydraulique durant la double célébration d’une part de l’extension de la centrale thermique à gaz de Djeno et d’autre part lors de la pose de la premières pierres marquant le lancement des travaux de construction de la raffinerie Atlantique Pétrochimique. Cette cérémonie qui a eu lieu le 21 février dernier au sein du département de Pointe-Noire dans le village de Fouta, a été marquée par la présence du président de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso.

Le lancement des travaux de la nouvelle raffinerie congolaise 

Se trouvant à près de 30 km de Pointe-Noire, le village Fouta est en passe de devenir l’un des véritables pôles économiques au sein du département. Selon les médias congolais, le 21 février dernier, les ponténgrins et les ponténgrines ont bravé le temps pluvieux et nuageux afin d’assister à la célébration qui marque le point de départ du lancement d’un nouveau projet dans le village, la pose de la première pierre de la nouvelle raffinerie qui constitue la deuxième du pays.

Le lancement des travaux de construction de la nouvelle raffinerie congolaise constitue certainement une bonne nouvelle pour les citoyens qui pourront retrouver prochainement le pétrole lampant au sein des différentes stations de services suite à plusieurs années de pénurie. Cette décision, apportée par le président congolais, devra apporter un début de soulagement aux différentes attentes des compatriotes.

Jean François Kando, le président du Conseil municipal et départemental de la capitale économique, qui a assuré l’ouverture du bal des allocutions a tenu à exprimer le bonheur de ses concitoyens.

Le président départemental de Pointe-Noire a affirmé qu’aujourd’hui les habitants du village réalisent avec bonheur qu’ils ont repris leur place dans le cœur du président. Il a aussi assuré que les actions concrètes ne peuvent que soulager et conforter la population congolaise.

Le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, a affirmé que l’implantation de cette raffinerie permettra de jouer un rôle important au sein de l’économie des deux Congo puisqu’elle contribuera à ouvrir des perspectives pour la centrale électrique congolaise dont la capacité actuelle est de 145 méga watt.

You Might Also Like