General

Congo-Brazzaville : le président invite les congolais à s’engager dans l’autosuffisance alimentaire

August 26, 2021

D’après le journal de l’Afrique, à l’occasion du 61e anniversaire de la fête d’indépendance du Congo, le chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso a appelé dans son discours le peuple à s’engager davantage dans la mise en place d’une véritable révolution agricole afin d’atteindre l’objectif de l’autosuffisance alimentaire dans le pays.

Le pari de l’autosuffisance alimentaire au Congo

Le président de la République du Congo s’est adressé samedi dernier à son peuple, en affirmant qu’il est temps que des efforts soient déployés dans le secteur agricole afin que ce domaine soit au diapason des différents objectifs fixés par le gouvernement. En effet, plusieurs objectifs fixés ont été entravés par le peu d’intérêt des citoyens congolais vis-à-vis du secteur agricole.

Le président a tenu à rappeler qu’au Congo, après l’indépendance ou durant l’ère coloniale, le secteur agricole était toujours laissé en arrière-plan. Les jeunes congolais qui n’étaient guère attirés par les travaux agricoles et se passionnent plus pour les travaux de bureau surtout dans la fonction publique, ont contribué d’une façon directe à l’amplification de la dépendance alimentaire du Congo.

Il a invité à un changement de mentalités afin que la population se mobilise, surtout les jeunes, au service du développement social et économique du pays.

Réduire la dépendance au pétrole 

Le président congolais a affirmé qu’au regard des différents atouts du Congo, comme les terres fertiles et la disponibilité des terres arables sans oublier la disponibilité de la main d’œuvre, la régularité du réseau hydrographique et la pluviométrie abondante, le secteur agricole au sens large devrait emporter la persuasion de notre peuple comme étant un vecteur important de la diversification économique nationale.

Il est important de mentionner que le pays dispose d’une superficie de plus de 342 000 kilomètres carrés pour 5 millions d’habitants. Le gouvernement congolais avait déjà lancé plusieurs tentatives pour booster le secteur agricole, mais se sont révélées infructueuses, malgré les engagements pris au plus haut niveau des autorités. 

Il est essentiel de signaler que les petits exploitants, au niveau des deux Congo, pratiquent surtout une agriculture d’autoconsommation. Le gouvernement souhaite désormais intensifier le rythme de l’agriculture afin de pouvoir diversifier l’économie du Congo tout en réduisant sa dépendance au pétrole.

You Might Also Like