General

COP 26 : la Comifac et l’Union européenne accompagnent le Congo

August 5, 2021

Arlette Soudan- Nonault, la ministre du développement durable, de l’Environnement et du Bassin du Congo, a pu échanger avec Raul Mateus Paula, le chef de la délégation de l’Union européenne des deux Congo, ainsi que Chouaibou Nchoutpouen, le secrétaire exécutif de la Commission des forêts d’Afrique centrale, à propos de l’accompagnement du pays par ces deux institutions dans le cadre de la COP26, le 3 août dernier dans la capitale congolaise.

Le soutien de l’Union européenne et la Comifac au Congo

Arrivant au terme de son mandat, Raul Mateus Paula, le chef de la délégation de l’UE, a profité de sa rencontre afin de saluer la ministre congolaise, tout en exprimant la volonté de l’institution afin de soutenir le Congo. 

Le chef de la délégation de l’Union européenne a tenu à expliquer que lors de cette rencontre à Brazzaville, ils ont évoqué les préparatifs de la COP 26 qui devra avoir lieu à Glasgow durant le mois de novembre, en affirmant que la ministre congolaise prend bien part activement à l’organisation de l’événement par l’intermédiaire de la CDN, la contribution déterminée nationale qui a été mis en place dans le cadre des accords de Paris. En outre, le représentant de l’Union européenne a mentionné que lors de cette rencontre, ils ont évoqué les enjeux dans le secteur de l’environnement, puisque la forêt se trouvant au niveau du Bassin du Congo représente le deuxième poumon de l’humanité. 

L’UE soutient la préservation des forêts du Bassin du Congo

Selon le haut représentant de l’institution européenne, l’UE et le Congo ont un accord de longue date et assez solide. L’Union européenne apporte son soutien aux forêts, les aires protégées et à la biodiversité. En outre, il a mis en place tout un dispositif intitulé CAFI dont la mission principale est la préservation des forêts se trouvant dans la région du Bassin du Congo. Le CAFI est financé par l’Union européenne à hauteur de 16 millions d’euros, a affirmé le diplomate européen.

D’après le journal de l’Afrique, l’Union européenne fait beaucoup toutefois elle veut faire encore davantage pour la préservation de la biodiversité dans le continent africain.

You Might Also Like