La microalgue marine toxique trouvé sur le littoral sénégalais

La microalgue marine toxique trouvé sur le littoral sénégalais

Selon le journal de l’Afrique, dans la capitale sénégalaise, une microalgue marine qui a été découverte au niveau du littoral, dégage une toxine qui a un effet néfaste sur la santé humaine. Les habitants du bord de mer affirment l’apparition de plusieurs symptômes suite à la présence de cette microalgue marine.

Les habitants du littoral souffrent de la microalgue

Les toxines libérées par les microalgues ont causé des symptômes qui ressemblent à la grippe saisonnière, et ce, de la saison chaude jusqu’au retour des alizés, ainsi que la saison froide chaque année. Depuis des années, ces phénomènes inexpliqués ont été observés chez les habitants du littoral sénégalais. En outre, une épidémie semblable avait été remarquée en France au niveau du Pays basque durant l’été dernier.

Les usagers et les surfeurs du littoral fuient d’une façon régulière les vagues de la corniche des Almadies. Selon le chef d’entreprise spécialisée dans le surf, Oumar Sèye, installé à seulement quelques mètres de l’océan, il affirme que les symptômes grippaux qui prennent à la gorge durant chaque année au moment de la saison chaude sont la raison de la fuite des surfeurs.

Le dirigeant de l’entreprise affirme que les toxines des microalgues induisent des maux de gorge, de la fièvre et du rhume. Dès qu’il y a un peu de vent de Sud, les symptômes se multiplient. Ce phénomène est présent depuis plus de 20 ans, toutefois les habitants de la région ne savaient pas d’où cela venait.

Les scientifiques ont validé l’existence de microalgue

Plusieurs chercheurs de l’Institut sénégalais de recherche agricole et de l’Institut de recherche pour le développement ont enfin découvert depuis début septembre dernier que ces différents symptômes étaient essentiellement provoqués par une microalgue marine qui se trouve au niveau du littorale sénégalais. Selon le président de la Surfrider Foundation au Sénégal, Babacas Thiaw, avant les surfeurs avaient pas mal d’idées sur les causes de ces symptômes, ils croyaient que c’était à cause des industries chimiques sénégalaises ou des bateaux qui font nettoyer leurs soutes dans la zone.

Toutefois, des chercheurs ont commencé à parler à la fondation de cette algue. Selon les experts, les scientifiques ont soupçonné une telle microalgue depuis 2016. Plusieurs riverains ont tenu à les avertir dès l’apparition des symptômes caractéristiques durant le mois de juillet 2021.   

Le chercheur en aquaculture de l’ISRA, Waly Ndiaye, a assuré que les professionnels de l’Institut de recherche se sont alors mobilisés immédiatement afin de faire des prélèvements. Plus de 18 plongées ont été réalisées, afin de prendre des échantillons d’eau juste dans la zone où il y a des eaux usées. Suite à des recherches approfondies, qui ont coûté plusieurs millions de CFA selon le convertisseur CFA, les scientifiques ont validé la présence d’une microalgue dont les toxines causent différents symptômes tels qu’ont rapportés les habitants de la région.