General

Le gouvernement congolais s’exécute

July 12, 2021

Les ministres de la Statistique, du Plan, de l’intégration régionale et de l’Économie, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, et de la Diversification économique et des Zones économique spéciales, Emile Ouosso ont eu une séance de travail, le 24 juin dernier portant sur la mise en place effective des parcs commerciaux et industriels.

Selon le journal de l’Afrique, suite à la présentation du projet du gouvernement à l’Assemblée nationale, par le nouveau Premier ministre congolais, le ministre en charge des zones économiques spéciales affirme qu’il est temps que les différents membres du gouvernement de tout mettre en œuvre en passant à l’action. Le temps des discours est désormais fini a affirmé le ministre.

Le démarrage des réalisations effectives

Dans le cadre du lancement du projet des zones économiques spéciales, qui constitue le fer de lance de la diversification économique au Congo, le ministère du plan dans la recherche à prier les institutions financières ainsi que plusieurs autres partenaires de participer aux financements de ce projet.

Il est important de noter que le ministère assure un important rôle en intégrant dans son exercice le suivi et l’élaboration des programmes du gouvernement. Le ministre de la Diversification économique et des Zones économiques spéciales a fait savoir que le ministère est en train de mener des débats techniques, afin d’assurer le suivi et l’élaboration des différentes politiques publiques des programmes quinquennaux pluriannuels et triennaux. Très prochainement le ministère pourra se lancer dans les processus permettant d’adopter le nouveau plan national de développement. Selon le ministre, le dernier projet arrivera à échéance en 2022.

Lors des derniers échanges, les différents membres du nouveau gouvernement congolais ont insisté sur l’amélioration des performances dans l’opérationnalisation et la mise en œuvre des zones économiques spéciales dans le pays. En outre, ils ont assuré qu’il est important de résorber l’équilibre macro-économique, en abordant la question qui concerne la diversification économique dans les deux Congo qui doit se faire d’une façon harmonieuse dans les différents domaines transversaux.

Le ministre de l’Économie a tenu à expliquer que les différents enjeux abordés au sein de cette première rencontre de travail réunissant les deux ministères ne constituent qu’une première étape d’un très long parcours. C’est pour cette raison que les deux ministères doivent travailler sur les orientations de la stratégie mise en place par le président congolais qui ont été traduites par plan d’action. Ce dernier a été présenté par le Premier ministre devant l’Assemblée nationale.

You Might Also Like