General

Le Sénégal : la suspension de la taxe sur le maïs, le froment, le sucre et la TVA sur la farine de blé

September 5, 2021

Avec la flambée des prix des produits alimentaires et par conséquent la baisse du pouvoir d’achat des citoyens sénégalais, le ministère du budget et des Finances du Sénégal a appelé les douanes à suspendre la taxe sur le maïs, le sucre et de froment durant plus de 45 jours.

L’annulation temporaire de la taxe sur les denrées alimentaires

D’après le journal de l’Afrique, au niveau d’une note de service destinée au directeur général des douanes sénégalaises, le ministre du Budget et des Finances du Sénégal a demandé l’atténuation de l’effet de l’augmentation combinée des prix sur les marchés internationaux, ainsi que le coût de fret maritime de suspendre l’application de la taxe conjoncturelle du 30 août au 15 octobre sur le sucre raffiné importé, et ce, avec l’accord du ministre des PME et du Commerce.

Selon le directeur du Commerce extérieur, Oumar Diallo, cette décision a été prise par le gouvernement, tandis que la CSS, Compagnie sucrière sénégalaise dispose d’un stock de plus de 24 000 tonnes de sucre. Il a affirmé qu’à ce jour que seulement l’offre du marché locale de la Compagnie sucrière sénégalaise qui disponible sur le marché soit 24 000 tonnes, en assurant que le stock résiduel de la CSS n’empêche pas l’existence de tensions sur les prix au détail et les disponibilités.

Les nouvelles propositions de la ministre du Commerce 

Une réunion du Conseil national de la consommation a été organisée entre les responsables travaillant au sein de la Compagnie sucrière sénégalaise et la ministre des PME et du Commerce Aminata Assome qui vise à trouver les solutions qu’il faut pour juguler l’augmentation des prix des différents produits de première nécessité. 

Parmi les solutions proposées par la ministre, on peut citer la réduction de la taxation d’ajustement à l’importation de 5 à 10 % sur les différentes huiles brutes importées, l’application d’un taux de TVA de 0 % sur la farine de blé, la suspension des droits de douane sur le blé et le maintien de la TVA à 0 % sur le riz. Les réponses à ces propositions ont été apportées dans la foulée. En effet, le ministère du Budget et des Finances ont publié un communiqué le 31 août annonçant la suspension de la taxe sur la farine de blé pour une durée qui n’est pas encore précise, l’application d’une taxe d’ajustement à l’importation sur le maïs et le froment en ramenant les droits de douane finaux à zéro. Ces décisions permettront d’améliorer la capacité de consommation des sénégalais et d’assurer la disponibilité des produits alimentaires, tout en permettant aux consommateurs d’économiser quelques CFA, selon le convertisseur CFA.

You Might Also Like