Sénégal : la diaspora l’un des vecteurs du développement

Sénégal : la diaspora l’un des vecteurs du développement

Dans les locaux de l’Académie des sciences d’Outre-Mer dans la capitale française, les représentants du Sénégal, du Liban, de l’Uruguay se sont retrouvés les 16 et 17 septembre 2021 derniers dans le cadre du symposium international portant sur les diasporas en tant que vecteur du développement. Selon le journal de l’Afrique, ces trois pays espèrent créer une plateforme commune visant à amplifier l’apport de leurs diasporas.

La participation de la diaspora sénégalaise dans le développement du pays

Selon les experts, le Sénégal est l’un des pays dont le développement économique est en grande partie financé par sa communauté de diaspora. Pour l’ambassadeur du Sénégal en France, Magatte Sèye, la diaspora du Sénégal participe déjà à plus de 13 % au PIB du pays. Dans un autre secteur, la diaspora participe du point de vue intellectuel, en collaboration avec les universités virtuelles sénégalaises. En effet, ces dernières sont constituées de plateforme extraordinaire permettant actuellement au Sénégal d’absorber un flux très important d’étudiants permettant ainsi à la diaspora de participer à former nos scientifiques et à l’édification intellectuelle.

L’apport de la diaspora est formé de la masse des transferts d’argent vers les communautés et les familles, mais également actuellement de plus en plus des investissements productifs.

Avec évidemment plusieurs difficultés quand on investit et du succès en persévérant. 

Pour les sénégalais, les participations de la diaspora consistent essentiellement à contribuer à l’université virtuelle comme le fait la déléguée au Conseil supérieur du notariat pour le pôle Afrique, Aïssa N’Diaye.

La contribution de la femme sénégalaise

Pour elle, tandis que la diaspora des femmes a toujours existé, la contribution de cette tranche de la société sénégalaise a fait couler beaucoup d’encre. 

Aujourd’hui, les femmes sénégalaises sont de plus en plus éduquées et on la retrouve de plus en plus dans la scène politique et économique. Que ce soit les femmes sénégalaises en général ou celles faisant partie de la diaspora, elles sont en train de jouer un rôle très important aussi bien dans leur pays d’origine que dans les pays d’accueil.

Néanmoins, il y a très peu de statistiques et d’études qui ont été réalisées sur l’apport des femmes au sein de la diaspora toutefois les femmes faisant partie de la diaspora sénégalaise ont un rôle primordial depuis toujours.

Il est important de mentionner que le symposium parisien est essentiellement destiné afin de rassurer les différents membres de la diaspora qui appréhendent l’environnement difficile de leur pays d’origine suite à la crise sanitaire causée par l’expansion du Coronavirus.Afin d’en savoir encore plus sur le symposium de Paris, vous pouvez consulter le site web officiel du journal africain.