General

Sénégal : le lancement des ateliers dans le cadre du Pacte Mondial pour les migrations dans le continent africain

September 22, 2021

Selon le journal de l’Afrique, les travaux des ateliers portant sur la mise en place du Pacte Mondial pour les mouvements migratoires du 2018 dans le continent africain, ont été lancés mercredi dernier dans la capitale sénégalaise avec la contribution de quatre pays africains dont le Maroc.

Les ateliers du Pacte Mondial pour la migration en Afrique

Selon les médias nationaux, durant cette rencontre qui a débuté mercredi dernier, à Dakar, le Maroc a été représenté par le directeur des affaires de la migration au sein du ministère délégué chargé des marocains résidant à l’étranger, Ahmed Skim, ainsi que, l’ambassadeur, directeur de l’Union africaine, de l’Union du Maghreb arabe et du Maghreb au ministère des Affaires étrangères de la Coopération Marocains et africaine, MM. Abderrazzak Laassel. 

Les expertes marocaines Yousra Abourabi et Naima El Madani, consultantes à la Commission économique des Nations Unies pour le continent africains, ainsi que les experts de Côte d’Ivoire, du Mali et du Sénégal, ont contribué aussi à ces ateliers

Durant cette cérémonie d’ouverture de la rencontre, l’expérience du Maroc en termes d’adoption à Marrakech en 2018 le Pacte mondial pour les migrations et la gestion de la migration ont été hautement saluées par l’Ambassadeur directeur de cabinet du secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargés des sénéglais, Christian Assogba, ainsi que le chef de section du Bureau pour l’Afrique du Nord, Khaled Hussein, qui a pu mettre en exergue les bons progrès effectués par le Royaume en la matière.

Les objectifs de la rencontre 


Cette rencontre qui a pu regrouper durant ces deux jours les différents représentants des quatre des 6 pays concernés par ce programme qui sont la Côte d’Ivoire, le Mali, le Maroc et le Sénégal, a pour objectif à présenter le rapport d’analyse de l’évaluation qui porte sur les statistiques migratoires effectuées par la Commission économique des Nations Unies pour le continent africain au Sénégal. Il est essentiel de rappeler que cette étude a été réalisée avec l’appui du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur. En outre, durant cette rencontre, la Commission a tenu à présenter le rapport d’analyse de l’évaluation effectuée par la CEA et portant sur la reconnaissance des compétences des personnes qui migrent au Sénégal.

Initiés par la CEA en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères, ces ateliers ont pour objectif de présenter aussi toutes les réalisations faisant partie du programme mené par la CEA au Mali et au Maroc.

You Might Also Like