General

Sénégal souhaite améliorer l’apport du secteur salin à la croissance économique du pays

October 7, 2021

D’après le journal de l’Afrique, les autorités étudient les différents moyens et voies permettant au secteur salin de participer davantage au développement et à la croissance. 

En effet, mercredi dernier, le ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent, Abdou Karim Fofana, a affirmé à Fatick que suite à sa visite réalisée dans plusieurs endroits de raffinage du sel, qu’il est important d’augmenter l’apport de cette filière dans la croissance économique du Sénégal.

Le Sénégal compte sur l’apport de la filière saline  

Le ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent, Abdou Karim Fofana, a affirmé aux médias locaux durant sa visite effectuée dans différents endroits de production de sel raffiné, que le gouvernement est à l’écoute de toutes les préoccupations des acteurs locaux dans le secteur de production du sel raffiné afin de proposer et d’évaluer toutes les possibilités de leur développement.

Par ailleurs, le ministre sénégalais a fait savoir que plusieurs propositions allaient être faites au président de la République en termes de pistes permettant de déboucher sur une meilleure participation de ce secteur au développement économique du pays.

Le ministre a fait également savoir que la filière de raffinage du sel a connu ultérieurement beaucoup de difficultés en liaison directe avec la mévente du produit, toutefois, le gouvernement assure qu’il faut garder espoir vu l’important nombre d’investisseurs qui s’intéressent à ses industriels au Sénégal.

En outre, Abdou Karim Fofana, a tenu à saluer la venue des capitaux locaux dans le secteur à l’image de la société Sel d’Afrique que le ministre a visitée. Il a affirmé que ces différentes unités de raffinage ont encore besoin du soutien du gouvernement afin de pouvoir organiser ce secteur, lever les problèmes organisationnels et de fonctionnement.

Les difficultés dans la filière du raffinage du sel

D’après lui, les différents problèmes qui ont été abordés avec les industriels du sel dans le pays, ainsi que les acteurs de la filière, portent essentiellement sur l’enclavement des sites de production, l’absence de régularité de la fourniture en électricité et en eau et l’insuffisance de la production.

Selon le ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent de tous ces points conformément aux objectifs fixés par le gouvernement, les autorités compte effectuer le suivi des grands projets structurants au pays d’ici 2035. Le sel pourrait permettre au pays d’améliorer son économie, selon le convertisseur CFA, entre autres filières viables. Le pays possède un potentiel productif très élevé en sel surtout au niveau de la ville de Fatick.

You Might Also Like